Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"La bibliothèque des cœurs cabossés" de Katarina Bivald

Archives depuis 2010

Un billet au hasard!

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Mousse au chocolat vegan (et gourmande!)

1

Je tiens cette recette gourmande d’Elisabeth, mon professeur de naturopathie. Elle nous a donné cette recette de mousse au chocolat vegan, réalisée avec du tofu soyeux, il y a bientôt un an, lors du premier stage d’été, organisé entre les deux années de cours. N’utilisant pas au quotidien de tofu soyeux, j’oubliais toujours d’en acheter … jusqu’à samedi dernier, où j’en ai trouvé au magasin bio.

Aussitôt dit, aussitôt cuisinée, voici une très bonne recette de mousse au chocolat « vegan »!

Lire la suite de l’article »


Mes lectures « food » du moment

9

La lecture, la cuisine et la naturopathie font partie de mes passions. Il ne se passe donc pas un mois sans que j’achète un (ou des) nouveau(x) ouvrage(s) sur ces deux derniers sujets. Il parait en ce moment une multitude de livres et quelques nouveaux titres de magazines autour du bien (mieux) manger, ils sont tous plus alléchants les uns que les autres. Certains sont vraiment bien documentés, proposent des recettes variées, simples à réaliser et point non négligeable, ils ont une mise en page claire, colorée et moderne. De vraies pépites à garder avec soi en cuisine au quotidien pour manger sain, gourmand et équilibré!

« Slowly veggie » , le petit nouveau

22

Le deuxième numéro de « Slowly veggie » vient de paraître et comme nous sommes dans la grande saison des barbecue, le thème est « Spécial grill » ! Un peu à la manière de « Vital food », « Slowly veggie » est un magazine frais, moderne et joyeux autour de l’alimentation végétarienne/végétalienne.

J’espère que la parution de ce genre de magazine va durer dans le temps et dépasser le simple effet de mode autour du mieux manger et des alternatives qui en découlent afin de proposer aux gens des solutions et des idées simples pour varier son alimentation, sur le long terme – et pas juste pendant un an parce que c’est la mode.

Dans « Slowly Veggie » on trouve quoi alors ?

Des pages news et idées lectures, mais aussi un article sur le marché de saison, des recettes sucrées et salées modernes simples telles que les Bagels halloumi-avocat ou encore les Muffins aux pommes, son et raisins secs. Dans chaque numéro, vous trouverez aussi un « battle food » comparatif entre deux aliments de la même famille ( halloumi vs paneer dans ce numéro) ( ce sont deux fromages), un dossier, des interviews de restaurateurs, des zoom sur certains aliments…Bref un magazine hyper complet qui s’adresse aussi bien aux végétaliens, végétariens qu’aux personnes qui mangent de la viande mais qui souhaitent varier leur alimentation. Car en tant que future naturopathe, je prône la liberté à l’inverse d’aucune forme d’extrémisme vers un modèle alimentaire ou un autre.

24

Mes recettes coup de cœur de ce numéro ?

  • les courgettes grillées à la crème de pois chiche
  • les papillotes de tomates confites à la feta, salade de concombre
  • le tofu au poivre noir, échalotes et oignons verts
  • les pois chiche sautés au yaourt
  • les brochettes de tempeh au pesto de lentilles

Lire la suite de l’article »


L’odeur des vacances

1

Ici, j’apprends l’odeur des vacances. Vous savez, celle qui vous saute aux narines, sur l’aire d’autoroute, à quelques cent-cent cinquante kilomètres de l’arrivée. Celle qui vous surprend, le matin, avant le petit-déjeuner quand vous ouvrez grand la porte-fenêtre. Celle qui vous accompagne le soir, quand vous flânez en dégustant une glace.

Je ressens, dès que je sors dans mon jardin, « l’odeur-des-vacances ». Elle est, je crois, l’odeur de la nature chauffée par le soleil.

Et je l’apprends, tous les matins et tous les soirs.

Lire la suite de l’article »


Coups de coeur #1

23

Après une semaine difficile, j’ai savouré mon premier weekend dans ce nouvel ici. Le plaisir d’une grasse matinée et les heures qui s’égrènent, différemment de là-bas, je trouve. Je suis contente, tous nos repères ont valsé; on s’invente un nouveau quotidien. A peine quatre kilomètres plus loin, on a tout oublié de nos anciennes habitudes et on s’en crée de nouvelles ici. Je parcours désormais Strasbourg à vélo et j’aime ces trajets qui me permettent de commencer et terminer mes journées de travail bien différemment qu’avant. Les soirs où Olivier est là, la porte-fenêtre est grande ouverte, j’attache mon vélo dans le jardin, lui lance un grand « coucou! » pour l’informer de ma présence –  les poivrons qui fristouillent dans la poêle mêlés à la hotte qui fonctionne ont peut-être couvert le bruit relativement doux, finalement, de mon arrivée. Avant le coucher, lorsqu’il fait nuit noire, j’aime allumer uniquement les petits spots  encastrés sous les meubles de rangement de la cuisine. Je mets de l’eau à chauffer dans la bouilloire, sort une de mes tasses préférées, jette dedans un sachet de thé à la myrtille ou à la fraise ou une infusion des marmottes, picore une fraise belle rouge dont une barquette pleine attend sur le plan de travail d’être dévorée et je lui raconte des anecdotes de ma journée, hanche calée contre un des éléments de la cuisine. « Elle est quand même drôlement bien conçue » répétons-nous chaque jour.

Je crois que la petite sieste du samedi après-midi va devenir un rituel et le goûter fait du morceau de pain qui reste du matin avec, glissé savamment, dedans un doigt de chocolat noir, un passeport pour la légèreté – du cœur, pas celle de mes fesses, ça c’est sûr.

Voilà, partagé avec vous mes bonnes adresses et belles découvertes de ces derniers jours…

Une nouvelle adresse gourmande à Strasbourg

Samedi matin, petit déjeuner; je dis à Olivier de me rejoindre à l’institut à midi moins le quart.

« Je t’invite déjeuner dans un nouveau petit resto tu vas adorer »

Lire la suite de l’article »


Pancakes à la cerise et pâtes à l’espagnole

8

Ce soir, avant de rentrer chez vous, rendez-vous chez votre épicier. Remplissez votre panier de cerises, de poivrons, de tomates, de chorizo, d’oeufs. Et profitez du weekend pour mettre du soleil dans votre assiette.

Ces pancakes à la cerise, irrésistiblement moelleux, régaleront vos petits déjeuners du weekend. Quant aux pâtes à l’espagnole, comme j’aime à les appeler, elles sont extrêmement rapides à préparer et peuvent se cuisiner en grandes quantités pour ravir les grandes tablées!

13

Lire la suite de l’article »


 Page 1 of 128  1  2  3  4  5 » ...  Last »