Bienvenue!

Mélanie / 26 ans / Strasbourg / Esthéticienne
Tout le reste, découvrez-le dans ces pages!



Archives

Petit est devenu grand

source

Il y a un tout petit peu moins de deux ans, cela devait être vers le 20 octobre, c’était un lundi je m’en souviens très bien, je rentrais des cours, je prenais un bain. Je commençais ma dernière année d’étude et réfléchissait à « l’après ». Ces études d’esthétique, je les adorais, bien sûr, j’avais obtenu mon CAP 1 an plus tôt, j’entamais ma 3ème et dernière année d’étude, j’avais hâte de travailler!

Mon projet dès le début était d’ouvrir mon institut. Oh ça oui, j’ai eu le temps de le faire murir ce projet, j’y ai pensé pendant trois années. Mais bon, ce soir d’octobre, j’étais dans mon bain, avec ma biochimie a réviser, encore plusieurs mois d’études a tirer avant d’en avoir définitivement terminé et pas trop de sous de côté.

Mais j’avais envie de commencer à travailler, malgré tout.

C’est là qu’Olivier m’a suggéré (ou peut-être étais-ce moi qui ai lancé cette belle idée, je ne me souviens plus exactement) (ce dont je me rappelle par contre, c’est qu’Olivier était là) (il est TOUJOURS là pour me soutenir), donc c’est là que m’est venue l’idée de faire des soins à domicile. Investissement minimal et activité qui se complétait parfaitement avec mes cours à l’école qui me prenaient déjà 35 heures par semaine. Il était évident à l’époque qu’un petit job chez Sephora ou en institut aurait été incompatible avec mes études. Mais en faisant des soins à domicile, la donne était différente; j’aménageais mon emploi du temps (et mes rdv chez mes clientes) comme bon me semblait!

Et là, c’est toute ma fibre d’entrepreneuse qui s’est réveillée pour de bon (et qui ne m’a plus jamais quittée!)

Tout devenait concret et j’allais pouvoir lancer la machine! Le soir même, sitôt sortie de la baignoire, je me suis déclarée comme auto-entrepreneur, il a fallu trouver un nom pour mon entreprise, réfléchir aux soins que j’allais proposer, aux tarifs, à l’organisation, aux outils de com.

C’est là qu’est né Aux petits soins.

Lire la suite de l’article »


Basler Herbstmesse / Foire d’automne de Bâle

Voilà 3 ans que je vis en Alsace, 3 ans que fin octobre, je me rends à la foire d’automne de Bâle. C’est bien parti pour devenir une tradition!

Tiens, en parlant de tradition, c’est ça que j’aime en Alsace et dans les pays Germanophones (à Bâle, on parle Allemand); dans ces pays/régions donc, je ressens un vrai goût de la tradition, que je ne retrouve pas du tout en France!!

La foire de Bâle dure 2 semaines et ouvre le dernier weekend d’octobre. A 12 heures précises, le jour de l’ouverture, on sonne la cloche de l’église Saint-Martin pour lancer la foire. C’est la plus grande et plus vieille foire de Suisse. Depuis 540 ans, la tradition perdure et c’est une fête à laquelle les bâlois sont très attachés!

C’est une fête foraine et des chalets d’artisanat qui sont répartis sur plusieurs places de la ville (Peterplatz ayant ma préférence ♥). Clairement, on y retrouve l’esprit marché de Noël et j’adore ça! Les gens viennent en famille, se promener, déguster une gaufre ou un curry wurst, faire un tour de manège, marcher dans les feuilles craquantes… L’ambiance y est douce, on y célèbre l’arrivée de la saison fraîche.

Les gens se retrouvent, autour de mange debouts, pour déguster une saucisse dans du pain. Des inconnus mangent autour de la même table, c’est hyper convivial, c’est la tradition.

Mon petit plaisir, c’est aussi d’admirer les vitrines du grand magasin Globus, qui se sont déjà parées de leurs lumières de fête!

Lire la suite de l’article »


Black cover

Hier, j’ai revécu les grandes heures de feu mon blog mode, il s’appelait Fards & Jupons! Ahah, ça doit boucher un coin des plus récentes lectrices, ça, un blog mode! Ça fait plus de quatre ans que je l’ai fermé, pour faire naître Mademoiselle Coquelicot, un blog beaucoup plus généraliste où j’aime parler de tout ce qui nous intéresse, nous, les filles, sans aucune restriction!

Une fois n’est pas coutume, un billet « mode » aujourd’hui. Enfin, mode est un bien grand mot…Il y a de cela un mois, j’avais publié un billet d’inspirations « trench », nommé « Un trench sinon rien! ». C’était décidé, je voulais un trench pour la mi-saison mais il fallait bien se rendre à l’évidence, je n’en avais trouvé dans aucun magasin!

Poussée par ma maman chez Camaïeu, magasin où je ne mets jamais les pieds, j’ai trouvé LA perle. La voilà aujourd’hui sur mon dos! (par contre, effectivement, ce n’est pas un trench, c’est même MIEUX!)

Pourquoi black cover? Tout simplement parce qu’il est bien large, moyennement épais et que lorsque la nuit tombe, j’aime m’enrouler dedans et le nouer sur le côté gauche. Si chic et confortable!

Lire la suite de l’article »


Lucille & Guillaume / Une pâtisserie française à Dusseldorf

crédits photos : Lucille & Guillaume

J’inaugure aujourd’hui la nouvelle rubrique « Rencontre avec… », avec Lucille (et Guillaume), avec qui j’ai passé mes années lycée. Une fille pétillante, pleine de vie, intelligente et mature! Après le lycée, et c’est classique, nous nous sommes perdues de vue mais grâce à la magie des Internet et de Facebook, ces derniers temps, j’ai repris contact avec elle et j’ai découvert qu’elle est maman d’un joli petit garçon et surtout, qu’avec Guillaume, son compagnon, ils ont le super projet d’ouvrir une pâtisserie française à Dusseldorf!

Un projet multiple (projet de vie, puisque la petite famille vit pour l’instant à Paris mais aussi bien sûr projet professionnel) que je trouve fabuleux!

Pour faire connaître Lucille et Guillaume et leur donner un coup de pouce (leur page de crowfunding kiss kiss bank bank est par ICI), j’ai souhaité leur consacrer un billet, illustré de quelques photos de leurs belles créations gourmandes!

Pour l’occasion, j’ai interviewé Lucille…Découvrez la pâtissière qui se cache derrière ce beau projet !

Lire la suite de l’article »


Risotto de blé au lait d’amande – betteraves feta chorizo

Ce plat est le meilleur que j’ai mangé ces derniers jours!

A la base, le risotto, j’adore ça! Mais je le cuisine toujours très simplement, avec du riz rond, des oignons et c’est tout! Alors quand j’ai vu cette recette de risotto ultra complète dans le hors-série du magazine Happinez : Happi Food, je me suis lancée! Et le résultat est tout simplement parfait.

Parfait aussi pour la saison car il est savoureux, nourrissant et réconfortant!

Risotto de blé au lait d’amandes – betteraves feta chorizo

Portez 1/4 de litre de lait d’amande à ébullition avec 1/4 de litre de bouillon de légumes. Pendant ce temps, faites revenir un oignon moyen dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive (vierge, première pression à froid, dans l’idéal). Ajoutez 125 grammes de blé précuit et laissez dorer. Lorsque tout est bien chaud, ajoutez un peu du bouillon lait d’amandes/bouillon de légumes et remuez. Ajoutez du bouillon au fur et à mesure jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus (et jusqu’à ce que le risotto soit cuit!). Votre feu doit être très doux ! (La cuisson du risotto demande un peu de patience!)

Pendant ce temps, découpez en petit carrés 2 petites betteraves cuites et en fines lamelles un morceau de chorizo fort.

Servez votre risotto dans une assiette creuse, disposez dessus les carrés de betteraves, les fines lamelles de chorizo et émiettez de la feta.

Dégustez tout de suite tant que c’est bien chaud!

Lire la suite de l’article »


 Page 1 of 110  1  2  3  4  5 » ...  Last »