Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Eau de rose pour peau de pêche

Un après-midi, alors que je faisais le relevé des produits manquants au supermarché, j’ai remarqué ce joli flacon bleu, façon éther.

Rien à voir avec le solvant, puisque ce flacon renferme une Eau aromatisée de Rose pour le visage. Ses vertus ? Tonification et rafraichissement de la peau.

Formule sans paraben ( quoi que ça devient une expression très répandue maintenant sur les produits de beauté …), prix riquiqui (4 euros et des centimes) : elle tombe dans mon panier !

Cette lotion a une délicate odeur de rose, là dessus, pas de mensonge. Après deux semaines d’utilisation, elle fait partie de mes indispensables beauté! Bon, je ne sais pas si c’est l’effet placebo qui entre en action mais ma peau n’est pas dégueu, elle est bien nette et claire. Si cette lotion ne lui pas fait de bien, en tout cas, elle ne lui fait pas de mal. Et c’est déjà bien :)

Quelques jours plus tard, sa copine a rejoint ma salle de bains : l’Eau de Bleuets.

Je ne connais pas la véritable odeur du bleuet mais je vais vous le dire franchement : cette lotion pue ! C’est vraiment une abomination pour les narines ce produit. Mais que voulez-vous, je ne dois pas être normale, je l’utilise malgré tout, et j’en suis satisafaite!

Chaque matin et chaque soir, je me fais la réflexion que « quand même, ça schlingue ce truc » !, mais néanmoins, je l’ai déjà adopté. Là pareil, je ne sais pas si c’est ma foi aveugle dans ce produit qui me fait croire que ça marche, mais j’aime appliquer consciencieusement cette lotion sur mes paupières tous les matins…et comme pour l’eau de rose, je trouve que les effets sur mon visage ne sont pas trop mal.

Remarquez pour le prix, il ne faut pas s’attendre – je pense – a des miracles.

Disons que ce sont deux produits plaisir (oui, oui même en dépit de l’odeur!). Les flacons sont très beaux, ils me font penser à des produits anciens, des recettes de grand-mère, qu’on pourrait trouver dans d’anciennes pharmacies.

J’ai même prévu de m’en faire un petit stock avant de partir à Paris – des fois que je n’en trouve pas là-bas.

Si ça c’est pas la preuve que ces produits m’ont convaincu … !


Pretty things

A la vue de cet adorable téléphone, vous pensez quoi?

50’s ? Rose layette ? Kitsch ? Cro mignon ?

Moche ? Toi, tu sors !

Les filles, c’est Bird on the Wire ! Mademoiselle Foley a fait aujourd’hui un délicieux billet sur une bague ailée trouvée chez « l’oiseau sur la branche ». Oui, ça fait tout de suite moins joli quand on traduit, hein ? On va donc se contenter à l’avenir de dire Bird on the Wire.

Comme j’adore ce magasin, et encore le mot n’est pas assez fort pour décrire dans quel état d’hébétude j’étais la première fois où je suis entrée dedans, je suis illico aller faire un tour sur leur e-shop pour voir quelle petites nouveautés ils auraient.

Un clic un seul sur l’onglet « papeterie » a suffit pour éveiller en moi des pulsions dépensières qui pourraient m’être fatales !!

Et comme je suis trop contente de mes découvertes, je les partage avec vous !

Le fameux « Princess phone » donc. Il serait vraiment trop mignon sur une jolie sellette dans l’entrée de notre nouvel appart’ , qu’en penses-tu chéri?

Un joli marque-page oiseau. Bien plus joli que le dernier ticket de caisse H&M …

Des petits stickers – personnalisables d’après ce que j’ai pu comprendre – a coller un peu partout, là où le ♥ vous en dit !

Un agenda perpétuel dans lequel ne figure ni date, ni année. Un carnet pour noter ses rendez-vous, ses notes, ses pensées, sa liste d’articles Bird on the Wire tant désirés …

Énorme coup de cœur pour ce rouleau de scotch liberty ! A coller sur des enveloppes, mais aussi au mur, sur des objets … J’aime, j’aime, j’aime !

Dans le même genre, mais un peu moins mignon, vous avez aussi ça :

Coup de coeur absolu pour ce livre à faire des listes ! A chaque page sa liste. Bon, vous allez peut-être me trouver monomaniaque mais je n’ai qu’une envie, c’est le commander, m’acheter un joli stylo et le remplir religieusement …

Je ne crois pas que May me contredirai, si ? :) Il me semble que tu aimes bien ça toi aussi les listes ^^

Pour celles qui, comme moi, adorent dîner au restaurant en amoureux, ce petit carnet me parait indispensable! (Comment ça, rien n’est indispensable dans la vie ??)

Des petites fiches à remplir, à chaque sortie au restaurant. Infos pratiques, notes sur 10, commentaires variés et luxe suprême : petites pochettes cartonnées pour ranger les additions !

J’aime, j’aime !

Sur ces jolies petites choses, je vais vous laisser, je crois que j’entends une carte bancaire malmenée hier chez André qui appelle au secours, elle demande à sortir de son portefeuille … .


Le paon

Paon : oiseau gallinacé dont le mâle porte une livrée bleutée et une traîne de plumes ocellées.



A beautiful day

Have a beautiful day, et par extension, a beautiful week-end !

Journées ensoleillées, journées détentes, journées boulot, journées vacances?

Qu’allez-vous faire ce week-end?


La première épouse

Un livre acheté même pas 3 euros, chez un bouquiniste en attendant mon rendez-vous chez l’esthéticienne. Un livre neuf, écrit petit et serré. L’histoire d’un divorce difficile, à la quatrième de couverture très bien écrite. Il est à moi.

C’est un livre bouleversant, sur la séparation, le divorce. La manque de l’être aimé. La trahison, la haute-trahison même. 25 ans durant. L’apprentissage de la vie seule. La renaissance. Et j’insiste beaucoup là dessus, c’est un livre bien écrit. Ca m’a réellement frappé. Des mots justes, bien choisis, des sentiments décrits à la perfection, des comparaisons parfois étonnantes, parfois marrantes. Je me suis surprise à relire plusieurs fois certaines phrases ou encore à m’arrêter quelques instants pour bien prendre conscience de ce que raconte l’auteur.

L’histoire ne dit pas si c’est une histoire vraie. Mais l’intensité des mots me fait croire que Françoise Chandernagor a vécu ce qu’elle raconte.

Ce livre pose des questions sur le couple, et c’est difficile de ne pas se poser des questions sur nous-mêmes en le lisant. « Est-ce qu’une chose comme ça pourrait m’arriver un jour? », « Comment je réagirais »?, « Survivrais-je à de tels affronts »?

Un livre bouleversant. Je vous laisse avec quelques morceaux choisis.

« Comme on pose, aux beaux jours, des pièges à guêpes pour dîner en paix, j’ai mis partout dans la maison des répondeurs pour pleurer sans être dérangée. »

« Les plages sont de grands cimetières au soleil, où les corps de ceux qui s’aiment reposent côte à côte. Mais mon mari n’étendit pas son corps auprès du mien : il passait ses vacances ailleurs; passeraient-il sa mort ailleurs? »

« Je nais. Chaque matin je nais avec le bol brûlant que je prends entre mes mains, avec la biscotte qui craque dans ma bouche, la pomme rouge que je croque à pleines dents. A chaque seconde de chaque journée, je nais à la douceur, à la beauté : le baiser du vent sur mes lèvres mouillées, une écharpe de soie qui caresse mon cou, de petits nuages roses que la pointe des sapins effiloche comme de la laine cardée; la lune gelée glissant sur l’étang dans un halo d’argent; un pull-over de mohair contre lequel je frotte ma joue; et ces scones chauds, nappés de beurre fondu et de marmelade amère, que je savourerai avec une tasse d’Earl Grey à l’heure où tomberont la pluie, le froid, la nuit… Trop mièvre, ce bonheur-là, sirupeux, « féminin »? Est-ce ma faute si nos peines d’amour; à nous, s’achèvent toujours en motif de i broderie, en recette de cuisine? Si nous noyons nos chagrins dans la bouilloire, si nous étouffons nos tristesses sous des montagnes de coussins? Si nous nous débauchons dans les pâtisseries, si nos bordels sont des salons de thé? »

Crédits photos, de haut en bas & de gauche à droite :
http://daydreams-tea.tumblr.com … http://nothingsir.tumblr.com … http://emilyannewilson.tumblr.com … http://ffffound.com … http://motleyphotos.blogspot.com … The style flies, sur flickr … http://francivusk.tumblr.com … http://once-whimsical.tumblr.com … http://lapetitezanzara.tumblr.com

 Page 128 of 130  « First  ... « 126  127  128  129  130 »