Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Un billet au hasard!

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Pourquoi je ne pourrais pas être caissière toute ma vie?

Tout d’abord pour celles qui ne le sauraient pas, voilà bientôt 2 ans que je bosse en tant que caissière  dans un supermarché quelques heures par semaine, en plus de mes études. L’été, je passe quasiment à temps plein. Et c’est durant cette période que c’est le plus dur.

Je le dis souvent : ce sont les clients qui font que ce travail est si difficile

Leurs remarques, leur manque de savoir-vivre, leur irrespect. Tout ça fait qu’au quotidien on peut vite devenir désagréable.

Mon contrat se finit définitivement dimanche. L’occasion pour moi de  vous faire un florilège des trucs qui m’énervent le plus, une fois que j’ai endossé mon chemisier blanc aux couleurs du supermarché! Et avec le sourire!

  • Le number one, le truc que je ne comprends absolument pas et qui me fait monter aux néons, c’est quand je mets la barre « caisse fermée », tout le monde veut passer. Et quand c’est ouvert mais que je n’ai pas grand monde ou carrément personne, tout le monde demande (si, si, je vous jure) si c’est ouvert …. Non non c’est fermé mais j’aime bien attendre comme ça juste pour le plaisir…
  • La monnaie ! Ahhh vaste sujet la monnaie! On dirait que quelques piècettes dans le porte-monnaie rend les gens 10 kilos plus lourd que la normale. Non mais ça devient une véritable phobie! Ils sont tous là à vouloir faire l’appoint… Le must reste quand même quand ils demandent si j’en veux, que je réponds gentiment non merci, mais qu’ils me la donnent quand même. « Ca me débarrasse … » qu’ils disent. Le jour où j’ai eu le malheur d’expliquer à un monsieur que moi ça m’embarrasse, que ma caisse n’est pas mon porte-monnaie mais mon outil de travail et qu’à la fin je dois tout compter, il m’a répondu que si j’étais son employé, il me licencierait. Allez rentre chez toi, gentil monsieur mal b***é
  • Les gens qui ne disent pas bonjour. La base selon moi. Si je m’ennuie à dire environ 350 fois bonjour lorsque je travaille la journée entière, j’aimerais que tout le monde me rende la pareille. Il me semble que quand ils vont chez le médecin, ces sympathiques personnes disent bonjour non? Ah oui mais c’est pas pareil, j’oubliais …
  • De jolies pancartes roses ont fleuri sur les caisses depuis bientôt 1 an. Elles expliquent qu’il ne faut désormais plus poser les articles de plus de 8 kilos sur le tapis de la caisse. Ouais et bien je crois qu’il y en a qui ne l’ont toujours pas aperçu.
  • Les regards plaintifs de ceux qui t’expliquent le dimanche matin qu’ils sont contre l’ouverture des magasins en ce jour sacré, mais qui font quand même 50 euros de courses. « Bon dimanche quand même » qu’ils vous disent.
  • Les réductions qui sont censées se faire automatiquement mais qui ne sont pas passées. Ouhh vaste sujet encore une fois, qui pourrait presque mériter un article à lui tout seul. J’ai déjà vu des gens devenir très méprisable juste pour 1 ou 2 euros. Keep cool, gentils clients, l’accueil est là pour vous rembourser, c’est pas encore la fin du monde!
  • Vous voulez m’énerver dès le matin? Venez poser votre boîte d’haricots verts et votre tranche de jambon toute grasse sur mon tapis alors que je n’ai pas encore ôté ma barre « caisse fermée » et que je viens à peine de commencer à installer ma caisse.
  • « Vous me donnerez un petit sachet là…Quoi c’est payant ??? » Oui, 3 centimes. « Et bien j’en veux pas! ».
  • Le tic d’énervement lorsque « une personne des fruits & légumes est demandée caisse 3 s’il vous plaît« .
  • Encore un vaste sujet, passer en caisse tout en étant au téléphone. Là, je me fais un malin plaisir à dire « bonjour » à haute et intelligible voix, et demander si bien sûr, ils sont l’heureux propriétaire d’une carte de fidélité. « Ça fera 3,54 euros s’il vous plaît », toujours à haute et intelligible voix, suivi d’un « au revoir » chaleureux. Ahah, moi, pétasse ? Non jamais bien sûr.
  • Les personnes âgées qui ne te disent pas bonjour et qui après te demandent de remplir le talon de leur chèque

Bien sûr, ce n’est pas ça toute la journée. Il y a des personnes que j’encaisse avec plaisir, parce qu’à la longue je les connais. Un sourire, un brin de discussion. Il y a réellement des personnes que j’apprécie, et heureusement!

Je précise que cette liste n’est pas caricaturée. Ce sont des choses qui m’arrivent régulièrement ou qui me sont arrivées au moins 1 fois.

J’admire ma maman qui  travaille dans ce supermarché depuis un peu plus de 30 ans maintenant! Je ne sais pas comment elle fait. Ah ben si je sais, c’est parce qu’elle est la meilleure :)

Crédit photo : http://mtlas.blogg.se


Oser, séduire ou s’aimer ?

Ce mois-çi, le magazine Marie Claire nous propose une série mode un peu particulière car c’est à nous lectrices, de choisir notre « mood fashion » ! Oser, séduire, s’aimer.

Le glamour d’une robe fourreau, le charme d’une blouse, la combi, la queue-de-pie, la cape, l’imprimé léopard, les pois, les fleurs … Autant de pièces, de codes pour se faire des looks qui nous plaisent et nous correspondent !

A première vue, mon cœur balançait plutôt vers ces derniers (les pois, les fleurs, la cape …) et donc vers la mode « s’aimer ». Mais en regardant de plus près tous ces looks, j’ai réalisé que j’aimais les autres aussi.

Piocher dans tous les styles pour se faire son propre style, c’est encore ce qu’il y a de mieux non?

Passage en revue de mes looks préférés. Par catégorie.

Malgré un mannequin beaucoup trop maigre, j’aime cette combinaison qui souligneraient bien les formes de la fille, si elles en avaient. Les proportions aussi sont intéressantes, combi près du corps, gants bouffants …

Mention spéciale aussi au pendentif, signé Saint Laurent!

Bluffante avec une parka et un soutien-gorge bustier volanté. Osé mais terriblement féminin.

Le chic par excellence. Un mélange de couleurs inattendu : le rouge orangé et le noir. Et ça marche bien ! Une allure très chic, féminine, adoucie par une coiffure pas stricte.

Allure fatale avec cette robe qui laisse entrevoir le décolleté. Avec ça, de belles chaussures et c’est tout. Cette robe Elie Saab se suffit à elle-même.

Ici encore, une robe qui devient la pièce maîtresse de la tenue. J’hésite, qu’est-ce que j’aime le plus dans cette robe ? Les adorables frous-frous (qui, malheureusement rendent moche dès qu’on dépasse le 85C) ou la sublime couleur camel clair ?

Provocante : le charme des cuissardes. Encore une it-shoes pour cet hiver, je crois.

Le plumetis, voilà tout est dit!

Oser l’allure rock, les clous. Oser porter ce magnifique body bustier Viktor & Rolf, avec un jean dessus. Un jean cigarette tiens par exemple, avec un blazer sur les épaules. On reste dans les classiques, mais c’est pas mal pour calmer le body ! Allure assurée!

Du pur Kenzo. On reconnait tout de suite l’imprimé, les fleurs. Une superbe robe pour se la jouer romantique!

Un look automnal absolument parfait. Drap de laine & cachemire pour le manteau. Agneau plongé pour le boléro. Des matières nobles, c’est signé Trussardi.

Le perfecto, éternelle veste rock mille fois revisitée par les créateurs. Ici, en cuir perforé d’œillets métalliques. On a pas froid aux yeux avec un slim rouge. On oserait ?

La dentelle, ou comment nous rendre féminine, chic et coquine à la fois ? Avec une jupe droite, comme ici, c’est parfait. Là encore, nul besoin de trop en faire je crois.

A première vue, quand je vois ce look, je me dis « ohh mon dieu, ça doit tenir chaud et puis la cape, le pantalon en laine, c’est un peu lourd comme tenue ». Mais finalement, ça doit être maxi confortable. A conseiller plutôt aux gazelles élancées comme la demoiselle sur la photo!

L’esprit tailleur, le chic des working girl, la jupe crayon taille haute. La perfection !

Le rouge, le flamboyant. L’allure de secrétaire avec la queue de cheval haute et les lunettes. C’est décalé, graphique, c’est du Maison Martin Margiela !

♥♥♥

En résumé, mes envies de mode pour cette nouvelle saison, c’est un peu de tout cela.

Des belles matières, des jolies coupes, des couleurs basiques, chic, des soupçons de flamboyant. Un peu de rock quand même, de séduction, de féminité.

Prenez les pages mode de Marie-Claire, hachez le tout finement, malaxez et vous obtiendrez une jolie mode d’hiver !


Idées d’un Samedi

♥ Mes envies et mes pensées du jour …♥

  • Ce matin, on va aller visiter la pension dans laquelle on va être obligés de mettre nos adorables petites tornades poilues chattes durant le déménagement.
  • Je commence à bosser à 14 heures. J’aime pas. L’après-midi va être longue…
  • L’autre jour, j’ai fait des tartelettes à la fraise maison. Délicieuses. Oui merci mes chevilles vont bien. Vous voulez la recette ?
  • Tiens, mon velouté de courgettes au thym aussi était délicieux!
  • Si la nature nous offre un beau dimanche, demain c’est pique-nique et ballade dans un jardin dans lequel on cueille toutes les fleurs qu’on veut. En échange, on donne selon notre bon coeur.
  • Demain, faudra aussi continuer les cartons.
  • Dans 1 mois et 2 jours, mes cours à l’école d’esthétique commencent.
  • Dans 1 semaine et 2 jours, nous serons à Argelès-sur-Mer !
  • J’ai envie de faire des photos, d’être à Paris, d’être en repos aujourd’hui (et demain aussi, tiens).
  • Master Chef, dans un sens, j’aime l’émission (le jury, les épreuves …) mais le fond, le principe de l’émission, est à pleurer.
  • J’ai adoré le dernier numéro de Modes & Travaux ainsi que le dernier Marie-Claire.
  • Je recommence à apprécier la lecture de ELLE & Grazia. Ben oui, ils ont arrêté leurs débiles articles estivaux.
  • J’ai acheté le roman En avant route d’Alix de Saint-André. Je l’ai recommencé 2 fois, ya rien à faire, je n’accroche pas.
  • Indo au Luxembourg, c’est dans 3 semaines !!
  • Les produits au lait d’ânesse pour se doucher, c’est trop bien.

bohemiancouture, sur Flickr


Shocking!

Je voudrais aujourd’hui partager avec vous une vidéo époustouflante!

Des lentilles oculaires fabriquées en Asie permettent de dilater l’iris, pour un look à la Lady Gaga dans le clip de son tube « Bad Romance »‘. Vendus sur Internet, ces petits joujous inquiètent les ophtalmologues américains qui prétendent qu’une mauvaise utilisation de ces lentilles peut entraîner une infection de l’œil, pouvant mener à la cécité!

Voici la vidéo d’une maquilleuse américaine qui nous montre, pas à pas, comment se faire l’œil de la miss Gaga.

2 choses me sidèrent dans cette vidéo. D’une part, son coup de pinceau. Cette fille est réellement douée. Dieu sait (et surtout mon chéri) que je déteste regarder des vidéos et bien là, j’ai été scotchée 7 minutes durant, devant tant de dextérité. Et d’autre part, ce qui m’étonne, c’est l’effet de ces lentilles, qui dilate l’iris de l’œil de façon remarquable.

Regardez plutôt!


Les dernières fois

Dans exactement 1 mois jour pour jour, nous vivrons à Argenteuil. Pour de bon.

Le compte à rebours est lancé. Ces derniers temps, je pense de plus en plus aux « dernières fois », qui vont se faire fréquentes désormais.

Dernier dîner dans tel ou tel restaurant, dernier passage dans cette rue, dernier verre avec cette amie, dernier achat au h&m de la rue Saint-Jean, dernière ballade dans ce parc… jusqu’au dernier dodo dans cet appartement, qui était le symbole de notre premier pas vers l’indépendance.

C’est assez étrange car pour certaines choses, on sait que c’est la dernière fois. Pour d’autres, on s’en doute. Pour d’autres encore, on ne l’imagine même pas.

Quoi, je ne retournerai plus dîner dans ce délicieux restaurant indien? Notre repère gastronomique a chaque fois qu’on voulait déguster un merveilleux poulet à la crème et aux amandes. Si il y avait que le restaurant encore…

Mais il y a les gens aussi. Les connaissances, les amis, ceux qu’on aime pas, ceux qui nous manqueront un peu quand même, ceux a qui on va manquer. Avec nos proches, c’est un peu comme si on faisait des réserves de jolis moments. On réalise soudain qu’ils vont beaucoup nous manquer. Ce qui est le plus frappant, c’est avec les personnes que je ne vois pas très souvent en temps normal. Tant qu’on est dans la même ville, ce n’est pas grave de ne pas se voir souvent, on sait que l’autre est là. Qu’on peut se voir comme ça, sur un coup de tête, un claquement de doigts, un coup de fil. Là-bas, ça sera différent.

Ça sera beaucoup de joie au moment des retrouvailles, des préparatifs, de l’attente. Des bons moments. Encore.

Mais plus rares. Mais des bons moments malgré tout.

C’est ça qu’il faut retenir!

♥♥♥

Je vous souhaite un bon week-end et vous laisser avec quelques clichés de la jolie ville de Besançon, façon « lomo » !


 Page 126 of 130  « First  ... « 124  125  126  127  128 » ...  Last »