Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Un billet au hasard!

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Au Château Landsberg

Une vie de princesse au château Landsberg à Barr / Bas-Rhin.

Une jolie chambre, « Odile ». Odile sait satisfaire les amoureux en quête de détente et de romantisme avec sa baignoire à bulles !

Des peignoirs blancs doux, doux qui nous donnaient une vraie allure de curiste. Déambulant roman à la main de la chambre à la piscine, pied nus, comme chez soi.

Une ambiance de chalet de montagne. Le vent, la pluie, la verrière et le boucan du mauvais temps d’automne en même temps que la douce chaleur de l’eau. Une lecture terminée, Seule Venise, un très beau récit. Décidément, Claudie Gallay est très, très forte.

Ouvrir la fenêtre de la chambre et n’avoir que pour seule vue, la forêt. Se dire que les seuls voyeurs qui pourraient troubler notre tranquillité pourraient être un renard ou une biche. Le petit sapin au loin et les feuilles, de toutes les couleurs.

La bougie parfumée à la cerise, le bain moussant à la framboise, le crémant d’Alsace. Toujours l’Alsace, région tant adorée. Soirée mousse improvisée, la faute à une amoureuse qui en plus de verser allégrement du bain moussant dans la baignoire a mis en route le système à bulles. Et avoir de nouveau 5 ans, casques de chevalier ou nez de clown, 100% mousse.

Les cris d’enfant, les pédalos, les sauts, les bombes, les gouttes qui rincent tout, la complicité évidente entre un fils et son papa. Sourire poliment lorsque ce dernier, sortant de la piscine, m’annonce l’air complice qu’ils rentrent et que nous retrouverons le calme.

Les cacahuètes, simplement grignotées sur le lit. Qui a dit déjà que la baignade, ça creuse, et que les choses les plus simples sont les meilleures?

« Odile » et son odeur fraîche et piquante d’huiles essentielles.

La Winstub du Manoir, à Barr, que je vous recommande chaudement si vous partez en escapade par là… Du pur concentré d’Alsace, dans l’assiette, aux murs, dans le service. Une belle affaire de famille, généreuse et authentique.

Les feuilles d’automne en tourbillon dans l’air, les branches sur la route, la pluie en crachin et l’air vif de la montagne. Les feuilles rouge contre la pierre, le parking en gravillons plein de voitures d’un peu partout. Nous, les seuls Alsaciens, pris pour des touristes.

Un lundi matin au soleil, une parenthèse délicieusement étendue, des heures volées, bousculées. Rire, et se sentir touriste à 30 kilomètres de chez soi. Perdre les repères et avoir la délicieuse sensation que le weekend a duré des jours.

Avoir le cœur qui se serre à l’idée de se séparer après un si beau weekend, après 86 mois, c’est beau, non?

Reader Feedback

4 Responses to “Au Château Landsberg”

  1. Kat dit :

    C’est la magie de l’amour qui dure :) joyeux 86 mois les amoureux et que ces jolis moments de parenthèse de douceur continuent à briller sur votre quotidien :)

  2. Zelda dit :

    J’aime aussi ces petites parenthèses cocooning que l’on peut s’offrir de temps en temps et qui font un bien fou !
    L’endroit a l’air très agréable et idéal pour ça.
    Bises

  3. Un bien joli endroit et de bons moments :-)
    Magique :-)

Laisser un petit mot