Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

La Robertsau sous la neige

1

Six mois depuis le dernier billet ici.

Oh, entre temps, je ne me suis -presque- pas arrêtée de photographier, écrire, ouvrir les yeux; mais pas ici. Sur ma page Facebook et sur Instagram, deux canaux plus simples à utiliser pour moi. Plus de spontanéité et d’instantanéité.

Je n’ai quasiment pas utilisé mon appareil photo ces derniers mois, préférant les clichés au téléphone portable.

Mais aujourd’hui, j’ai pris le temps de faire une ballade dans mon jardin, dans mon quartier, tout blanc de neige; et j’ai eu envie de faire un coucou aux personnes qui passent peut-être encore par ces pages.

Y a-t-il encore quelqu’un?

Si oui, rejoignez-moi sur Facebook ou Instagram, je ne sais pas si les publications ici seront encore régulières!

2

3

La neige a tout recouvert, et donne aux journées, et même à la nuit, une luminosité si particulière. Elle donne le teint frais et le pas hésitant. Je suis devant les baies vitrées qui ouvrent sur le jardin et des pies jouent dans la neige, comme les enfants, comme les chats qui laissent la marque de leur passage. Les pas japonais sont désormais invisibles sous le manteau immaculé et les branchent ploient sous le poids.

C’est à la fois un plaisir et un crève-cœur de marcher sur la neige, si belle et l’instant d’après, souillées de la trace de nos pas. Les chaussures de randonnées, enfilées à l’occasion d’une course dans le quartier – et objet de la ballade ayant permis ces photos – sont posées à la hâte devant l’entrée; elles resserviront en début d’après-midi, chaussettes rouges aux pieds.

C’est un vrai cliché d’hiver, pull chaud sur le dos et paysage de montagne sous les yeux, un gâteau à la banane et aux pépites de chocolat cuit dans le four. Ce sont des moments aussi doux que l’odeur qui émane de la cuisine.

4

5

6

7

8

9

10

11

12

1314

15

Reader Feedback

2 Responses to “La Robertsau sous la neige”

  1. sofy from sxb dit :

    oui, oui, il y a encore quelqu’un ! quelle joie de te lire aujourd’hui (comme d’habitude). et tu as raison, la neige c’est beau !

    • Mademoiselle Coquelicot dit :

      Merci de ta fidélité Sophie! Mais je me rends définitivement compte que le format « blog » ne me convient vraiment plus. Je ne ferme pas ces pages mais il est vraiment peu probable que je reprenne une activité régulière. Faire vivre une page FB me convient bien mieux maintenant :) Bonne journée, à demain!!

Laisser un petit mot