Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Un billet au hasard!

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

City Guide – Une journée à Côme (Italie)

16

Quatorze et quinze juillet, réserver en dernière minute un hôtel avec piscine extérieure et filer en Italie. Cinq heures de route depuis Strasbourg pour arriver au paradis; décidément mon pays préféré. Le lac de Côme,  en forme de i grec dont on dirai la mer, ancré entre les montagnes. Une eau bleue, des vagues, la chaleur, l’esprit libre pour quarante-huit heures, les glaces, les pizzas, le vin frais.

Prendre pour quelques heures la route des vacances, mais s’arrêter bien avant la destination habituelle. Passer la Suisse et s’arrêter quelques minutes à la frontière, s’émerveiller des paysages connus mais toujours si impressionnants, des lacs, des montagnes, des nuages qui les enrobent. Les maisons au milieu de la forêt, les chapelles au milieu de rien. Tu crois qu’ils font quoi dans la vie les gens qui habitent là. Et d’ailleurs, qui habite là?

La pluie, le froid, la chair de poule, juste avant d’avaler les dix-sept kilomètres du tunnel du Gotthard, le café à emporter et les biscuits « Prince » trempés dedans. Puis la lumière à la sortie, le soleil, la douceur, les fenêtres ouvertes pour confirmer, bras au vent. Ça y est, nous sommes du côté Italien de la Suisse, ça y est, c’est les vacances. Dis, c’est quand qu’on arrive ? Et on fera quoi en arrivant ? Sourire et clin d’oeil entendu, nous irons déjeuner chez Castiglioni, bien sûr!

22

COME – CITY GUIDE

Où manger, où dormir ?

HOTEL COMO ****

 Mon seul critère quand j’ai cherché un hôtel pour ces deux jours était la présence d’une piscine extérieure

crédit photo : hôtel Como

crédit photo : hôtel Como

Souhait exaucé! Et à dix minutes de marche du cœur de la ville ( et disons, 15-20 minutes à pieds du lac).

hotel_como2

Une situation idéale donc, un parking gratuit pour la voiture, du personnel qui parle Français, chambre spacieuse, petit déjeuner copieux, varié et de bonne qualité, piscine et bar au top. Vraiment aucune déception par rapport à cet hôtel réservé en quelques minutes sur Booking!

crédit photo : Hotel Como

crédit photo : Hotel Como

crédit photo : Hotel Como

crédit photo : Hotel Como

crédit photo : Hotel Como

crédit photo : Hotel Como

CASTIGLIONI

Pour déjeuner comme des Rois

Nous avons découvert ce restaurant par hasard il y a quelques années. Depuis, chaque fois que nous sommes dans la région de Côme, nous allons déjeuner chez Castiglioni! La maison possède une boutique traiteur avec une cour aménagée en terrasse – c’est là que nous allons à chaque fois – mais aussi une « enoteca« .

Vous y mangerez des plats Italiens frais et faits minutes – simples et efficaces : caprese tomates mozzarella, escalope milanaise, jambon cru et melon, tartare et carpaccio de bœuf, crème au citron… – à un prix dérisoire.

La salade crudités-mozzarella-jambon cru que j’ai pris – au départ en entrée – jeudi midi m’a suffit comme repas! (Et pour 7.50€) Fraîcheur et générosité sont les maîtres mots de cette maison où, tous les ans, nous retrouvons le même personnel. C’est l’Italie dans toute sa splendeur, j’adore! Une adresse à ne pas rater !

Castiglioni

Via Cesare Cantu – Côme

GELATERIA LARIANA

Pour une glace artisanale

Une fois sortis de chez Castiglioni, si vous n’avez pas pris de dessert, vous ne pourrez pas résister aux glaces de la maison Lariana, juste en face! En coupe ou en cornet, une, deux, trois, quatre boules ou parfums différents, c’est le paradis des gourmands, à prix tout doux, une fois encore… Comptez 2€ la petite coupe déjà bien remplie!

Mon coup de cœur : le sorbet cacao – fort en goût et en même temps très rafraichissant

Gelateria Lariana – Via Cesare Cantu 20 – Côme ( 2 adresses dans la ville )

BEL MUSIN – Agriturismo

Pour un dîner à la campagne

Ce soir là, nous ne voulions pas dîner en ville, avec les touristes et l’affluence – toute normale dans la région à cette période de l’année. Nous l’avons expliqué à la réceptionniste Française de l’hôtel qui nous a suggéré cette adresse. Quand elle a dit « c’est une ferme » on lui a demandé de réserver pour nous, sans même en savoir davantage.

Après environ vingt minutes de voiture, nous sommes arrivés à Lurate Caccivio. Tout au bout du village, une ferme; une grande entrée accueillante, de la verdure, des cadichons et des chevaux. Nous étions quasiment seuls dans la grande salle de restaurant -la fraîcheur et le vent du soir ont fait que nous n’avons pas pu dîner dehors- et là encore, le charme Italien a frappé : serveuse et chef dévoués pour nous aider à comprendre la carte, en italien, portions plus que généreuses, tarifs extrêmement corrects : je vous recommande la bouteille de vino della casa à 10€ pour accompagner vos antipasti, et donc comme vous êtes dans un agriturismo, produits majoritairement locaux et biologiques.

Avant de reprendre la voiture pour rentrer, je vous conseille de vous arrêter un moment pour câliner les cheveux et faire quelques parties de baby foot, à disposition des clients, dans le jardin !

Mon conseil : si vous décidez de partager un assortiment d’antipasti, évitez de prendre un plat après!

Agriturismo Locanda Bel musin – Via Giovio 14 D – Lurate Caccivio

20

Le lendemain, nous avons pris la superbe route entre Côme et Menaggio, mais ça c’est une autre aventure…que je propose de vous raconter dans quelques jours!

D’ici là, bon début de semaine à tous!

PS : cet été, le blog est à l’heure italienne et je me réjouis de vous raconter mon escapade imprévue à Côme, puis dès la semaine prochaine, la suite de mon séjour dans les Pouilles de l’été dernier! Me replonger dans les photos de ces journées, dans les bonnes adresses et les doux souvenirs constitue une belle parenthèse dans mes journées d’avant-vacances où le temps qui me sépare du farniente est encore bien long…J’espère que ces billets vous plaisent et qu’ils seront utiles aux personnes qui comptent se rendre prochainement en Italie!

Laisser un petit mot