Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Mes premiers éclairs à la vanille

1

L’éclair fait partie de ces grands classiques de la pâtisserie; gourmand, déclinable à l’envie – chocolat, vanille, café, pistache, praliné, fruits…mais aussi de taille normale, mini ou à partager – et finalement, pas si compliqué que cela à réaliser. Il est composé de deux préparations classiques : la pâte à chou et une crème pâtissière.

A la pâtisserie Litzler-Vogel, à deux pas de chez moi, l’éclair au chocolat est ma pâtisserie préférée. D’un éclair ils font une merveille à déguster; une pâte à chou moelleuse et un peu « mouillée » à l’intérieur, une pâtissière généreuse, goûteuse et enivrante.

Pour mes premiers éclairs, j’ai suivi la recette de Christophe Felder. Ils sont assez rapides à réaliser car il n’y a pas de temps de repos, de pousse ou autre…et pendant que la crème pâtissière refroidi, vous pouvez faire et cuire la pâte à chou.

7

La recette des éclairs à la vanille

Ingrédients

Pour les éclairs

125 g d’eau

1/2 cuillère à café de sucre semoule

1/4 cuillère à café de sel

55 g de beurre en morceaux

70 g de farine

3 petits oeufs

Pour la crème pâtissière

50 cl de lait entier

1 gousse de vanille bourbon

120g de jaunes d’œufs ( soit 6 jaunes)

120 g de sucre semoule

50 g de Maizena

50 g de beurre

Pour le glaçage

250 g de fondant blanc (à acheter chez votre pâtissier ou dans les boutiques spécialisées)

LA PRÉPARATION DE LA CRÈME PATISSIERE

Faites bouillir sur feu moyen le lait avec la gousse de vanille fendue en deux et grattée, laissez infuser 10 minutes.

Retirez la gousse de vanille.

Pendant ce temps, versez les jaunes d’œufs dans un saladier, avec le sucre et la Maïzena. Fouettez vivement, mais sans faire blanchir le mélange. Portez de nouveau à ébullition le lait vanillé. Incorporez un tiers du lait bouillant au mélange œufs/sucre/Maïzena, puis le reste du lait et fouettez bien.

Renversez le tout sur la casserole en filtrant la préparation et faites cuire sur feu vif en fouettant vivement. Dès que la crème épaissit, retirez la casserole du feu, ajoutez le beurre et fouettez jusqu’à ce que le beurre soit totalement incorporé à la crème.

Versez la crème sur un film alimentaire, enveloppez-la complètement afin qu’elle ne sèche pas. Laissez-la refroidit au réfrigérateur. Attention, la crème pâtissière ne se congèle pas!

PRÉPARATION DE LA PÂTE A CHOU

Préchauffez votre four à 180°C. Dans une casserole, versez l’eau, le sucre semoule, le sel et le beurre coupé en morceaux et faites chauffer sur feu moyen. Dès le premier bouillon, retirez la casserole du feu et versez la farine en pluie, tout en remuant à l’aide d’un fouet durant 30 secondes afin de dessécher la pâte.

Remettez la casserole sur le feu, et remuez énergiquement durant 2 minutes sans discontinuer jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et se décolle des parois de la casserole.

Hors du feu, incorporez les œufs 1 par 1 tout en mélangeant énergiquement avec un fouet.

Remplissez une poche munie d’une douille dentelée de 8 mm de diamètre de pâte à choux. Réalisez des boudins de 10 à 12 cm de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant de quelques centimètres.

Enfournez durant 25 à 30 minutes à 180°C dans un four non ventilé. Il est important de ne pas ouvrir le four, sinon la pâte s’affaisserait.

Lorsque la pâte est cuite, posez-la sur une grille afin de la laisser refroidir.

MONTAGE ET GLAÇAGE DES ÉCLAIRS

Sortez la crème pâtissière du réfrigérateur et travaillez-la avec un fouet afin de la rendre lisse et homogène. Coupez la partie supérieure des éclairs et à l’aide d’une poche à douille, remplissez-les de crème pâtissière.

Pour le glaçage, chauffez le fondant au bain marie et nappez chaque éclair de fondant. Laissez figer avant de déguster!

11

La prochaine fois, je ferai refroidir ma pâte à chou avant de la pocher. Elle était trop chaude (et donc trop molle) pour avoir des « boudins » de pâte qui se tiennent. Je trouve mes éclairs un peu trop larges.

Aussi je conseille de les déguster quelques heures voire le lendemain de leur préparation. Conservez les au réfrigérateur bien sûr pour « les laisser prendre ». Le lendemain, je trouvais les éclairs meilleurs, plus denses et bien pris.

5

Quel est votre parfum d’éclair favori ?

En avez-vous déjà préparé vous-même?

Reader Feedback

6 Responses to “Mes premiers éclairs à la vanille”

  1. Anne dit :

    Oh oui, j’adore ça!
    Mon plus gros succès: caramel au beurre salé (trop liquides, mais délicieux). Mais c’est long à faire!!

    • Mademoiselle Coquelicot dit :

      Humm ah oui caramel ça doit être très bon aussi !
      Non, justement, je ne trouve pas les éclairs très longs à faire car comme je le dis dans ce billet, tu prépares et cuis ta pâte à chou pendant que la crème pâtissière refroidit :)

  2. sofy from sxb dit :

    l’éclair c’est LA valeur sûre de la pâtisserie ! (dit-elle en engloutissant un mille-feuille !)

Laisser un petit mot