Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Un billet au hasard!

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

« Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre » de Philippe Delerm

mojito_delerm

Hier soir… Je suis dans le TGV et me délecte des mots de Philippe Delerm, l’auteur roi des plaisirs simples de la vie, des moments qui passent et qui restent.
Je referme à l’instant la quatrième de couverture de son dernier livre Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre.
Amoureux des belles choses de la vie, ce livre est fait pour vous. Il est fait pour vous accompagner au quotidien, au coeur de la nuit, le matin pour bien commencer la journée, le soir pour se confirmer que la vie est belle. Il est à lire et à relire. À savourer .
C’est quarante textes très courts , sur des sujets très variés; des brocantes du dimanche au plaisir relatif de se retrouver pris sous une averse de pluie en passant par le souvenir des voix, celles des gens connus ou de ceux qui ne sont plus.

Chez Philippe Delerm, quelques mots bien choisis tricotés dans des phrases parfois longues et un peu alambiquées, suffisent pour décrire un moment précis, que l’on devine avoir été vécu par l’auteur. Je crois qu’il est un peu comme moi; il ne parle bien que des choses qu’il connait. Et pourtant, on se reconnait tous dans ses textes. Il laisse infuser ses souvenirs, ses émotions et ses sensations pour mieux les retranscrire dans ses livres, qui sont toujours de très beaux recueils de Vie – j’ai découvert cet auteur avec son connu Le trottoir au soleil.

« Oui, le matin, la vie est neuve; si bonne à boire quand on se lève le premier. On marche, on regarde la mer, on attend le café. On fait son film. »

« La réverbération des paroles sur l’eau et l’eclat des plongeons sont les deux bruits de l’été en vacances. […] Parfois aussi, et en contraste nécessaire , il faut un jour de pluie, il faut un peu d’ennui, des excursions et des k-way, des aquariums et des fromageries. Des choses intéressantes qui n’intéressent pas vraiment. »

« La voix qu’on cherche à retrouver en nous de ceux que nous avons aimés. Jamais leur voix dans l’absolu : seulement liée à certaines phrases, parfois les plus banales, mais dont la musique revenait souvent. Parfois cette douloureuse injustice d’entendre des voix qui nous étaient presque indifférentes, et l’impossibilité de redonner musique à celles que nous aimions le plus. »

Pour comprendre et saisir l’émotion de certains de ses textes, il vous faudra être fan de Tintin, d’Asterix ou encore de Blake et Mortimer. Les amoureux de Paris s’offriront à la lecture de  » Tango sur Seine » ou encore des « Contre-jours du Luxembourg » quelques beaux instantanés de la capitale. Sont évoqués bien sûr les belles soirées d’été, une métaphore sous-marine autour du mojito – qui donne d’ailleurs son nom au livre – ou encore des moments choisis dans le métro, dans les halls de gare.
Définitivement, Philippe Delerm sait mettre dans ses livres ces tranches de vie qui nous rassemblent toutes et tous, avec de ci de là, quelques notes nostalgiques, ou qui nous font réfléchir et puis hop, il rebondit aussitôt sur l’a priori douceur du navet cru (??) et l’on referme le livre avec la conviction que « ce petit nuage qui cachait le soleil […] va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée. »

Reader Feedback

3 Responses to “« Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre » de Philippe Delerm”

  1. sofy from sxb dit :

    tu m’as donné envie de lire ce livre !

  2. Camille dit :

    Tu parles admirablement bien du livre, de son auteur, je ne sais pas si j’aurai autant de plaisir à lire le livre qu’à te voir en parler, mais tu m’as donné envie, alors je le mets sur ma liste !
    Merci pour cette découverte :)

    • Mademoiselle Coquelicot dit :

      Merci Camille pour ce chouette compliment! Mais je ne doute pas que tu prendras aussi grand plaisir à plonger dans l’univers de Philippe Delerm. D’avance, bonne lecture! 😉

Laisser un petit mot