Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Un billet au hasard!

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Mes idées pour se ressourcer durant les vacances de Noël

L’année 2015 a été chargée. Très chargée. En évènements négatifs, positifs aussi bien sûr – et quand même! – , mais tous épuisants. A l’aube de 2016, je prends quelques jours de vacances et ressens le besoin non négociable de me ressourcer.

Me ressourcer, me retrouver, ramener le calme en moi, la sérénité, cette sérénité si facilement ébranlable et pourtant si précieuse, à la base du bien-être le plus élémentaire, je crois.

S’étirer, et respirer

yogaCliquez sur les photos pour en connaître la source

La fatigue et le stress viennent très souvent se loger dans le haut du dos (ce n’est pas par hasard que j’ai nommé mon massage du dos à l’institut « J’en ai plein le dos »!) … et on peut très vite se retrouver avec la sensation d’avoir un véritable poids au niveau des muscles trapèzes.

Pour vous alléger, respirez profondément, gonflez et dégonflez votre ventre, tenez votre tête haute, droite, redressez-vous et baissez les épaules. Concentrez-vous sur l’ici et maintenant et tentez, durant quelques minutes, de faire table rase de tout ce qui a pu se passer durant l’année quasiment écoulée et n’envisagez rien pour la suivante. Soyez juste là, dans l’instant présent.

Réalisez aussi quelques étirements classiques, ou si vous connaissez l’enchaînement, une salutation au soleil, si relaxante et gracieuse!

Prendre du temps pour soi

zen

Cela est souvent une expression galvaudée, « prendre du temps pour soi ». Mais sommes-nous vraiment nombreux à réellement prendre du temps pour nous, et juste pour nous, pour faire quelque chose qui nous plait, ou pour ne rien faire d’ailleurs? Ne plus se soucier du chat, du petit frère, du cousin, de la voisine, et juste se retrouver, avec soi-même, recharger ses batteries intérieures pour ensuite, de nouveau, être sereinement disponible dans sa vie et ses relations avec les autres.

Cuisiner

cuisiner

Cela peut paraitre être une activité quotidienne et banale, mais cuisiner est un acte que pour beaucoup, nous avons tellement peu le temps de faire en temps normal…Ouvrir un livre de recettes, feuilleter les pages jusqu’à trouver une recette encore jamais testée pour régaler la maisonnée, préparer son plat fétiche-que-l’on-ne-rate-jamais, se lancer dans cette pâtisserie qui demande temps et passion. Prendre le temps de faire le marché, d’équilibrer les saveurs, de goûter, de rectifier l’assaisonnement, de dresser une belle table pour le petit-déjeuner, le goûter, le dîner, de dresser ses assiettes et de partager.

Ou comment faire rimer cuisiner avec aimer.

Se plonger dans la lecture d’un livre

lecture

Là encore, activité tellement banale pour certains…qui relève de l’exploit pour moi depuis de nombreuses semaines. A deux reprises, j’ai débuté puis abandonné la lecture d’un livre, les mots sur les pages glissant sur mon esprit trop chargé pour en imprimer une bribe de sens. Pas captivée, pas concentrée, j’ai été tout juste bonne à me concentrer sur quelques pages de magazines. Et pourtant, que n’aurais-je pas donné pour me retrouver embarquée dans telle aventure, dans tel récit, ou intrigue?

Ces après-midi, ces soirées qui filent au rythme haletant d’une lecture passionnée me manquent…mais vont certainement reprendre vie à travers les livres qui m’attendent; Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur Terre de Philippe Delerm et Quelqu’un pour qui trembler de l’excellent Gilles Legardinier.

Dans mes lectures inspirantes parfaites pour les vacances figurent également les précieux « Simple Things », « Happinez » et « Flow », de véritables pépites à savourer.

Se promener et contempler

labaule

Rendez-vous dans un lieu que vous affectionnez – forêt, lac, bord de mer, ruelles, port… – et profitez juste de votre promenade. Laissez tous vos sens s’ouvrir à ce moment et regardez, respirez, montrez du doigt le détail là-bas qui attire votre attention, photographiez, au sens premier du terme ou au sens figuré, avec vos yeux, dans votre cœur.

Mes vacances m’emmèneront du côté de Nantes et j’imagine déjà une promenade à La Baule, par exemple, comme nous avions fait l’année dernière, sous un ciel d’un bleu si bleu…

Reprendre conscience de son corps

massage

Par le massage et le soin. J’ai régulièrement besoin de ce contact, de ce rendez-vous entre moi, mon corps et les mains expertes d’une masseuse ou d’une esthéticienne. J’aime autant masser – c’est mon métier – qu’être massée. Et si masser mes clientes m’apporte un bien-être et une quiétude certaine, passer de l’autre côté de la table de massage m’est indispensable – au moins une fois par mois. Que cela soit un soin du visage, un vrai massage thaï, un massage relaxant de bien-être, ou encore une séance de sauna ou une après-midi aux thermes, faire du bien à mon corps – et à mon esprit! – par le biais du toucher, du total lâcher-prise au savoir-faire d’autrui m’est indispensable pour recharger mes batteries.

Qu’en penses-tu chères Sophie ? 😉

Passer du temps avec les gens qu’on aime

famille

Les fêtes de fin d’année peuvent être épuisantes; des repas sont souvent organisés, chez les uns, chez les autres. On mange et on boit trop, les repas s’éternisent , on ressort de ces deux semaines de fêtes repus et épuisés alors qu’on n’a quasiment rien fait…On dit que l’année prochaine on ne nous y reprendra plus!

Pour autant, ces moments sont précieux et cristallisent de doux souvenirs, de bons moments passés en famille ou avec ses amis. On trinque, on partage, on déguste ensemble, on s’échange des recettes, et des astuces de cuisine qu’on tient de sa grand-mère. Les enfants devenus grands montent au grenier ou dans leurs anciennes chambres, là-haut, sous les combles, et ressortent des trésors de guerre. On ressort les bûches pour en remanger une lichette, on se ressert du thé, du café, un petit verre de blanc. Tu veux qu’on te dépose à la gare? Le dernier né de la famille gazouille sur son tapis de jeu, c’est la princesse qui sourit et tire les cheveux.

On se dit au revoir deux fois parce qu’entre temps, on s’est remis à discuter sur le pas de la porte, on se serre fort et pour ceux qui ne sont plus parmi nous, une pensée qui ne jamais se tarit, nourrie par tout l’amour qui infuse dans la famille.

Et vous, qu’est-ce qui vous ressource en cette fin d’année 2015?

Reader Feedback

One Response to “Mes idées pour se ressourcer durant les vacances de Noël”

  1. sofy from sxb dit :

    oh, c’est gentil de me faire un clin d’oeil dans ce post que j’ai lu avec beaucoup d’attention et d’intérêt, en hochant très souvent la tête, en signe d’approbation. je dis oui au soin mensuel, bien sûr ! bon, moi je n’ai pas encore passé le cap du soin du corps mais qui sait, ça viendra peut-être ! et si c’était le cas ça serait très certainement grâce à toi. je pense personnellement que revenir aux choses simples et essentielles est un bon moyen de se ressourcer (je suis en pleine phase de questionnement et de repositionnement, as you know) et j’aimerais apprendre à lâcher prise. dernièrement j’ai fait quelques progrès en ce sens et j’en ressens un vrai bénéfice. bonnes vacances à toi. profite bien de ces jours de repos.

Laisser un petit mot