Nourrir le corps et l'esprit


"Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut, lui, ce qu'il savait lire, c'était les gens." Novecento : pianiste - Alessandro Baricco

Lecture du moment

"Americanah" de Chimamanda Ngozi Adichie

Archives depuis 2010

Sauf mention contraire, toutes les photos publiées sur ce blog ont été prises par moi-même, merci de ne pas les utiliser sans mon autorisation

Lucille & Guillaume / Une pâtisserie française à Dusseldorf

crédits photos : Lucille & Guillaume

J’inaugure aujourd’hui la nouvelle rubrique « Rencontre avec… », avec Lucille (et Guillaume), avec qui j’ai passé mes années lycée. Une fille pétillante, pleine de vie, intelligente et mature! Après le lycée, et c’est classique, nous nous sommes perdues de vue mais grâce à la magie des Internet et de Facebook, ces derniers temps, j’ai repris contact avec elle et j’ai découvert qu’elle est maman d’un joli petit garçon et surtout, qu’avec Guillaume, son compagnon, ils ont le super projet d’ouvrir une pâtisserie française à Dusseldorf!

Un projet multiple (projet de vie, puisque la petite famille vit pour l’instant à Paris mais aussi bien sûr projet professionnel) que je trouve fabuleux!

Pour faire connaître Lucille et Guillaume et leur donner un coup de pouce (leur page de crowfunding kiss kiss bank bank est par ICI), j’ai souhaité leur consacrer un billet, illustré de quelques photos de leurs belles créations gourmandes!

Pour l’occasion, j’ai interviewé Lucille…Découvrez la pâtissière qui se cache derrière ce beau projet !

Bonjour Lucille, tout d’abord, peux-tu te présenter et expliquer brièvement ton parcours professionnel ?

Je suis Lucille, une jeune maman, femme et entrepreneuse de 27 ans.

J’ai eu la chance de voyager beaucoup à travers la France et l’Europe durant mon enfance, c’est de notre pays voisin l’Allemagne dont je suis tombée amoureuse à l’âge de 16 ans. Après mon Baccalauréat littéraire j’ai donc décidé de suivre un cursus universitaire franco-allemand dans le milieu du commerce international.

En Master 1, je ne me sentais plus à ma place sur les bancs de la Fac et ma passion, la pâtisserie pris alors toute la place.

Je pris alors la décision à 24 ans de tenter ma chance à l’école de haute gastronomie française à Paris et de passer un CAP Pâtisserie. Cette superbe école m’a donc ouverte ses portes durant une année d’alternance. J’ai eu la chance d’exercer directement dans une des plus grandes maisons françaises le traiteur haute gamme « Potel & Chabot » avec comme chef pâtissier, Marc Rivière, champion du monde 2009. J’y ai découvert l’amour du métier, du travail bien fait, mais aussi l’Amour avec un grand A : mon conjoint n’étant autre que le chef Pâtissier adjoint de Potel et Chabot.

Comment t’es venu l’idée et l’envie de te lancer dans l’aventure de entrepreneuriat, et d’ouvrir une pâtisserie ?

Depuis le début de ma formation en pâtisserie, mon objectif a été d’allier mes deux passions Allemagne et Pâtisserie. L’ouverture d’une pâtisserie française en Allemagne m’a donc paru très vite être une évidence.

Je me suis donc formée deux ans chez Potel et Chabot tout en gardant en tête mon projet professionnel.

Soutenu par mon conjoint et tous nos proches, je me suis lancée dans ce projet plus concrètement durant ma grossesse. J’ai trouvé un emplacement dans la ville de Düsseldorf, établi notre business plan, rencontré des acteurs économiques importants et dernièrement lancé notre Crowdfunding (financement participatif) sur la plateforme de kisskissbankbank…

Je suis plus que motivée à l’idée de déménager avec notre petite famille à Düsseldorf pour réaliser mon/notre rêve. Une belle mission nous y attend et notre complémentarité devrait nous permettre d’atteindre rapidement nos objectifs. Le premier objectif étant de conquérir les coeurs et estomacs de nos compatriotes allemands !

Et pourquoi Dusseldorf d’ailleurs ? 

Cette grande ville de 600000 habitants, est classée 6ème au niveau de la qualité de vie en Europe et nous a tout de suite séduite. Les ballades en bord de Rhin y sont très agréables. La verdure et l’eau donne un aspect calme à la ville qui pourtant est très active d’un point de vue économique.

Ville de la mode en Allemagne, beaucoup de grands groupes y sont installés (LVMH, Henckel). Düsseldorf comprend également une communauté française importante ainsi que la plus grosse communauté japonaise au monde après New York.

Le destin ne faisant rien par hasard, c’est également dans cette ville que j’y ai appris la langue de Goethe il y a 11 ans de cela.

Düsseldorf est ne destination idéal le temps d’un weekend en famille, en amoureux ou entre copines (grand choix de boutiques)

Une pâtisserie allemande emblématique ?

La forêt noire que mon conjoint revisite à merveille en verrine!

Suivi de prêt par notre ami le Streusel aux pommes qui se déguste si bien avec une cuillère de crème fraîche, du sucre roux et de la cannelle.

Pour la dégustation, quelle est ta pâtisserie préférée ?

L’été, l’été je craque pour la macaronade framboise, la fraîcheur des fruits mélangée à la touche vanillé de la crème vanille : un délice !

L’hiver le classique mais indémodable paris-Brest !Si je pouvais manger du praliné à la cuillère je le ferais mais Chut !

Quelle est la pâtisserie fétiche, que tu réussis à tous les coups ?

Un entremet génoise cerise griotte fromage blanc, mes proches me le réclament souvent !

Décembre approche à grands pas …On te commande une bûche pour le 24 décembre, en te laissant carte blanche … Que fais-tu ?

Je partirais sur une bûche base crumble chocolat noisette, mousse chocolat Jivara et insert passion pour amené une touche de fraîcheur.

Ton brunch idéal ?

Un petit pain aux raisins pur beurre, du fromage blanc avec des müesli et des fruits rouges, une tartine de beurre et de miel et une tranche de pain complet avec du chèvre et une tranche de jambon.

Accompagné d’un thé Earl grey et d’un jus d’orange frais pressé minute.

Chocolat, vanille ou café ?

Chocolat bien sûr ! On peut le travailler de manière si différente. J’ai aimé le travailler pour en faire des sculptures.Pour ce qui est de ma consommation personnel, Je pensais que travailler en pâtisserie calmerait mes ardeurs mais pensez vous! Il me faut toujours ma mini-dose journalière

Macarons ou petits choux ?

Macarons : très français ils se déclinent sous tellement de goût ! un incontournable pour notre implantation en Allemagne.

Mousse de fruits légère ou crème au beurre gourmande ?

Plutôt mousse de fruits légère, même si la crème au beurre reste indétrônable comme sur la religieuse café ou chocolat , par exemple!

Pain au chocolat ou escargot aux raisins ?

Un pain au chocolat de qualité, qui croustille à l’extérieur, fond une fois en bouche et laisse un bon goût de chocolat noir…hmm ! rien de tel pour me rappeler les bons goûters d’enfants.

Tu es originaire de Strasbourg, pour un goûter gourmand, tu optes pour quelques Bredele ou un petit kouglopf ?

Je n’hésite pas une seconde : Bredele ! J’en produis une quinzaine de kilos en période de fête et les offre à mon entourage. J’y travaille différentes saveurs : l’anis, le gingembre, la cannelle, le chocolat, la vanille, la noix de coco, l’amande.

C’est une vraie tradition et l’on prend un réel plaisir à préparer ces petits biscuits de Noël en famille.

Le Kouglopf ne m’a jamais vraiment attiré, trop sec à mon goût.

Quand je reviens en Alsace, je préfère déguster une Flammenkueche ou une choucroute

Enfin, peux-tu nous donner tes bonnes adresses parisiennes ?

Le Café Poutchkine, situé au rez de chaussé du magasin Le printemps.

C’est définitivement mon coup de cœur parisien !

La pâtisserie des rêves par Contichini est à essayer pour son paris-Brest élu le meilleur de Paris.

Des gâteaux et du pain au 67 boulevard pasteur dans le 15e

Gontran cherrier (pour la viennoiserie et le pain) 22 rue Caulaincourt 75018 Paris

Je suppose que maintenant, tout comme moi, vous avez l’eau à la bouche! Lectrices parisiennes, courez visiter les bonnes adresses de Lucille, ce ne sont que des valeurs sûres. Pour ma part, lors de mon prochain séjour parisien, j’irai à la Pâtisserie des rêves !

Si le projet et la personnalité de Lucille vous séduit, vous pouvez lui donner un petit coup de pouce, découvrez sa page kiss kiss bank bank !

Reader Feedback

4 Responses to “Lucille & Guillaume / Une pâtisserie française à Dusseldorf”

  1. sandrine dit :

    Lucille et Guillaume sont fantastiques et « bourrés » de talent!!!!
    un grand merci pour le billet, je découvre votre blog avec enthousiasme!!
    Sandrine.

  2. sofy from sxb dit :

    j’aime bien cette nouvelle rubrique !

  3. katia dit :

    ça donne très faim d’un coup! 😉
    Et j’aime beaucoup l’idée de cette nouvelle rubrique ^^

Laisser un petit mot